Ajuster parfaitement les nombreuses pièces de bois en vue du collage peut vite s'avérer laborieux sans équipement adéquate.
Un outil pratique pour travailler plus rapidement, plus proprement et plus précisément : la ponceuse à disque (grand diamètre de préférence et grosse puissance) L'idéal étant d'avoir en plus une face d'appui latérale avec positionnement multi-angulaire.

Type de machine recherchée :
modeleponceuse.jpg












Sauf à vouloir dépenser cette somme d'argent, il sera toujours instructif d'essayer de s'en faire une avec quelques matériaux de récupération.
Voici déjà un bon moteur triphasé (1KW 1400 t/mn, avec frein !) de récupération ( 0 Roros) qui fera très largement l'affaire (de quoi poncer des poutres ! :-) ) :
moteur.jpg













Bon, il y a la théorie et la pratique. Avec la première on construit des montagnes bien au chaud dans son canapé; avec la deuxième on fait ce que l'on peut avec les moyens du bord, donc quelques châteaux de sables en guise de montagnes .... :-(
j'explique :
fixer un disque sur un axe moteur semble plutôt simple en apparence.... sauf que voilà :
P1.jpg

















l'arbre n'est ni équipé d'une clavette, ni percé d'un trou taraudé. Mes tentatives pour percer l'axe (avec ma belle perceuse a colonne) s'avèrent des échecs; même avec mes meilleurs forêt HSS (ou forêt béton (plaquette carbure) pour passer la couche de trempe). Je dois me résoudre, percer facilement l'axe n'est pas de mon ressort. J'ai bien pensé à un système pour venir me serrer sur l'engrenage de sortie d'arbre, mais je ne suis pas équipé pour ça (tournage...) . Je cherche rapidement un autre moteur sur les annonces (claveté ou taraudé) mais ne trouve pas mon bonheur (proche et pas cher), je décide donc de tenter le tout pour le tout sur le moteur à disposition quitte à le "sacrifier" pour cet usage définitif de ponceuse.. Il faut faire simple, léger et équilibré (risque de fort balourd).

Je sors mon vieux poste a souder "low cost" électrique et retrouve quelques baguette inox....Est ce que des points de soudures tiendraient correctement sur l'engrenage ?? Bingo, ça tient correctement !
Je trouve en récupération au fond d'une caisse une plaque percée ( reste de mon travail sur la charpente de l'atelier), ça fera l'affaire comme plan de fixation pour le disque. Faire alors un équilibrage statique de cette plaque à partir du centre géométrique ( à l’arrache) pour diminuer au maximum le balourd possible.

P2.jpg



















Reste à souder du mieux que je puisse (je suis pas doué pour ça, surtout avec ce type de poste très bas de gamme), le principal étant que le disque ne se détache pas par la suite,....TRES très dangereux !!!.
P3.jpg

P4.jpg










































Un disque réalisé avec du contreplaqué (pas lourd, toujours pour le risque de balourd) fera l'affaire pour le moment, quitte à le remplacer par autre chose par la suite. J'opte pour un diamètre de 280 mm afin de me faire ensuite une belle table d'appui avec des index de positionnement angulaire. Coupe, montage, mise en route, et voilà !, un coup de râpe a bois puis de cale a poncer pendant la rotation pour équilibrer le disque (affiner le rond), c'est bon ! le balourd est maitrisé.

P5.jpg




















Reste encore à vernir le disque pour éviter qu'il absorbe l'humidité, qu'il "vrille", qu'il s’effrite sur les bords (contreplaqué). Je pense qu'une interface sera mise (collée) entre le disque et le futur abrasif ( il faut penser au remplacement de l'abrasif sans abimer le support...) A suivre...


Quelques morceaux de Médium, contreplaqué et autre qui trainent, des vis..... un peu de colle à chaud, quelques coups de scie circulaire et sauteuse, de l'huile de coude...... et voilà !

D’accord, ce n'est pas beau, c'est "grave" rustique (comme dirait mon fils) , d'un style "grossier", genre Char d’assaut Russe.... mais je pense que ça sera surtout FONCTIONNEL.


ponceuse7.jpg


Encore un guide angulaire à bricoler sur la table et un coup de peinture pour "finir"